Burkina : Ouagadougou cohabite avec les cacas.

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, avec ses 2,5 millions d’habitants produit 625 tonnes de cacas  par jour soit 228 125 tonnes par an. Partir au WC  au moins une fois par jour est un acte que doit poser toute personne bien portante. Vous êtes-vous déjà posés la question de savoir où vont vos cacas ? Que se passe-t-il lorsque les cacas sont mal gérés ?

Lorsque les vidangeurs vident vos WC, ils sont sensés les dépoter au niveau des stations de traitement des boues de vidanges. La ville de Ouagadougou dispose seulement de trois (03) stations de traitement des boues de vidange d’une capacité totale de 500m3. Selon les normes, elles doivent traiter le contenu de 70 camions de vidange par jour. Actuellement, ces sites  reçoivent plus de 200 camions de vidange dans la journée. Cette surexploitation est parfois source de débordement. La solution trouvée à cette situation par l’Office Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) est de fermer les stations de traitement durant plusieurs jours parfois.

Pendant ce temps de fermeture, l’ONEA  empêche-elle les gens de faire du caca ? Evidemment non ! Aussi bien  que les gens continueront de boire et manger, ils feront du caca. Et tant que les toilettes seront pleines, il y aura le vidangeage. Les ménages ne logeront pas en tout cas leurs cacas dans la chambre des visiteurs.

Article boue de vidange 2
La station de traitement des boues de vidange de Zagtouli

Dame nature est cette gentille demoiselle  qui dit toujours « Oui, je le veux » à vos cacas.

Quand les sites de traitements sont pleins, les vidangeurs déversent où ? Dans la nature. Peuvent-ils faire autrement? Les caniveaux, les ruelles de quartiers sont aussi transformés en des lieux de dépotage par les ménages. L’autre pratique en vogue dans la cité. Ces dépotages de fortune sont le nid des vecteurs de certaines maladies comme le paludisme et la dysenterie. Les cacas sont convoyés dans les retenues d’eau par la pluie. Le drame est que ces cacas reviennent dans vos plats lorsque les eaux contaminées sont utilisées  pour arroser les fruits et légumes que vous consommez.

Article boue de vidange 1
Dépotoir sauvage de boues de vidange au quartier Ouaga 2000, copyright Sidwaya

Nul doute, ce Oui « malgré elle » de dame nature à vos cacas  n’est pas sans conséquence

Le caca à lui seul est un produit très dangereux pour la santé. A l’air libre, il doit être loin du cadre de vie. Le faible ou le manque de circuit d’assainissement  fait que la famille des ordures (solides et liquides) sont nos voisins mitoyens de quartier. Du pain béni pour le grand ennemi de l’homme, la maladie.

Sans un assainissement adéquat, le paludisme, première cause de décès au pays des hommes intègres poursuivra sa « balle poussière ». Plus de 1000 cas de décès en 2018.

Sans un assainissement adéquat, les maladies diarrhéiques continueront avec zèle  leur pèlerinage. Sans un assainissement adéquat, les chambres d’hôpitaux resteront les plus visitées.

Article boue de vidange 4

Tais-toi ! Charlatan de mauvaise nouvelle. On veut d’abord fournir l’eau potable aux populations, construire des toilettes pour  mettre fin à la défécation à l’air libre. La gestion adéquate des déchets qui en résulte peut attendre. C’est Dieu qui est fort !

Harouna  DRABO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s